L’activité de l'ANA-CEN Ariège

L’ANA-CEN Ariège (Association des Naturalistes de l’Ariège – Conservatoire des Espaces Naturels) sera installée début 2024 à Cos, dans la partie de la ferme Rouzaud qui lui a été cédée par la commune. La rénovation du bâtiment, dont le chantier a débuté le 16 octobre 2022, est réalisée avec un impératif d’éco-exemplarité. Une chronique de la mise en œuvre du projet est consultable sur le site de l’ANA-CEN : https://ariegenature.fr/le-projet-de-la-maison-de-la-biodiversite/

Vous pouvez découvrir l’activité de l’ANA-CEN Ariège dans son livret « Accueillir la biodiversité dans sa commune – Transformer les obligations légales en atouts » – élaboré en partenariat avec le Conseil départemental et le CAUE – donnant des clés pour permettre aux municipalités de mieux prendre en compte la biodiversité. Ce livret avec quatre fiches techniques permettent de montrer comment favoriser la biodiversité à travers de nombreux exemples mettant en évidence les bienfaits (services écosystémiques) que cela peut apporter au niveau environnemental, social et économique pour les communes.Pour consulter le document : -> lien vers documents pdf : pochette et 4 fiches

 Valoriser le cadre de vie des habitants de Cos, une motivation affirmée par l’équipe municipale
La commune de Cos, à vocation résidentielle, est connue pour son cadre de vie exceptionnel, à proximité immédiate de Foix.
Préservée d’une urbanisation dévoreuse d’espaces, la question se pose cependant de la pérennité d’un tel atout environnemental.
Plutôt qu’une attitude défensive et conservatrice, l’objectif est de faire de l’environnement un thème porteur pour l’aménagement de la commune, en phase avec le défi plus global de la transition écologique.
A cet effet, le Projet de territoire récemment actualisé de l’Agglomération du Pays Foix-Varilhes va irriguer nos initiatives locales, en synergie avec les actions du Parc naturel des Pyrénées ariégeoises dont Cos constitue une porte d’entrée évidente aux portes de Foix.
Au cours de cette première année de mandat, l’équipe municipale a mûri quelques pistes d’actions concrètes à engager rapidement autour d’une idée directrice :

notre patrimoine végétal à valoriser comme une signature identitaire de la commune.

Deux cibles sont identifiées dans cette optique :
 - le patrimoine paysager

sentier Labado  

Les haies, prairies, arbres isolés et bosquets, vergers, ruisseaux… avec leur richesse en biodiversité, dont la « mise en scène » pourrait s’organiser par des itinéraires de découverte.

Un repérage de sentiers pédestres est en cours, afin d’appréhender les  conditions de faisabilité et d’en apprécier l’intérêt pour une lecture paysagère et  floristique.

retrouvez nos fleurs de prairie dans la rubrique Actualités / Photos du moment

 - le fleurissement du village

Une action à laquelle les Cossois sont attachés et qui peut être un support efficace de notre identité en l’orientant vers des plantes vivaces locales plus économes en eau combinées avec des plantations annuelles.

mairie bac fleurs

 

Une évolution des pratiques qui doit souligner l’exemplarité écologique de la Municipalité en associant les habitants volontaires afin de se présenter ensemble au concours départemental « Villages fleuris » avec l’assistance technique du PNR : une stratégie de plantation est à l’étude pour préparer les plantations d’automne en vue d’un fleurissement "réussi" en 2022.

Un groupe de travail le 20 novembre 2021 permettra de procéder au choix des végétaux sur trois premiers massifs "pilotes" autour de la mairie.

 

Accueil marcguerites LC massif vivaces LC pied de mur LBS LC vivaces pied de mur LC piaire des bois Stachys sylvatica LC
geranium livide LC 2  sauge roccaille LC  campanules epiaire LC  viorne lantane LC Iris lierre joubarbe

photos PNR Pyrénées Ariégeoises

 Par ailleurs, d’autres actions sont engagées :
- la commune a manifesté auprès du PNR son intérêt pour l’organisation d’opérations d’information et de sensibilisation sur les enjeux de la continuité écologique (1) et de la pollution lumineuse nocturne (2). Une réunion d'information sur ce dernier thème a été animée par le PNR le 7 décembre 2021. L'extinction nocturne de 0 à 6h sera effective d'ici la fin 2022. Des améliorations seront ensuite apportées aux systèmes d'éclairage après concertation avec les habitants de chacun des 6 secteurs de la commune.
- la question des déchets  végétaux se rappelle à nous, alors que sest achevée la possibilité tellement pratique du dépôt sur le site de Rouzaud.
Afin d’encourager la pratique du broyage et du compostage, la commune de Cos réserve le « kit mobile broyat » du SMECTOM chaque année pour trois séquences de 10 jours. Pour plus d'informations sur le broyage et le compostage, consulter le site du SMECTOM : https://www.smectom.fr

 (1) la trame verte et bleue - (2) la trame sombre : cf.ci-dessous

 

panneauCosc jul20
Le PNR des Pyrénées ariégeoises – une création récente pour quoi faire ?

Le Parc Naturel Régional des Pyrénées Ariégeoises (PNRPA) a vu le jour en 2009.
Ce syndicat mixte regroupe les élus, habitants, associations, professionnels de 142 communes (plus de 40 000 habitants) sur un territoire rural de montagne et de piémont dont la faune et la flore, les milieux et les paysages, l’architecture et le patrimoine culturel ainsi que les savoir-faire sont reconnus nationalement.
Les élus du PNR se mobilisent, avec une équipe de 30 agents, pour préserver et valoriser ces patrimoines en associant les acteurs du territoire dans une dynamique de développement durable.
Le PNR propose aux communes une palette de services pour les aider à réaliser leurs projets en tirant parti des opérations pilotes qu’il conduit et de ses multiples animations, une précieuse expérience collective mise à la disposition de tous.

L’actualité du PNR : la mobilisation de tous pour réaliser la révision de la charte du Parc, document fixant les objectifs et les moyens d’actions pour une nouvelle phase de 15 ans à partir de 2024… comment vivrons-nous dans les Pyrénées en 2039 ?

PNRPA
Trame verte et bleue, trame sombre – qu'ès aquo ?

La trame verte et bleue est un outil d’aménagement visant à enrayer l’appauvrissement de la biodiversité et préserver les services rendus à l’homme par les milieux naturels.
Cette trame identifie les milieux terrestres et aquatiques présentant un enjeu écologique justifiant une protection des nuisances de l’activité humaine.
Elle définit notamment des corridors de continuité écologique favorisant la circulation de la faune sauvage.
La trame sombre a pour objectif la diminution de l’éclairage public nocturne afin, outre les économies d’énergie, de réduire la pollution lumineuse nuisible aux rythmes biologiques de la faune locale et de préserver ainsi la biodiversité.

 

 

Pour en savoir plus, consulter le site www.parc-pyrenees-ariegeoises.fr



 

Appel à contribution

Dans le cadre du contrat de restauration de biodiversité et avec l’appui du Conservatoire Botanique, le PNR travaille actuellement à valoriser le patrimoine végétal local et à favoriser l’émergence d’une filière de production d’arbustes locaux. Pour cela, il est à la recherche de site de collecte de graines… car pour produire des arbustes locaux, il faut d’abord avoir des graines locales.
Les arbustes recherchés sont les suivants : Cornouiller, Troène, Fusain, Erable champêtre, Sureau noir, Camérisier à balais, Aubépine, Bourdaine, Alisier…
Si vous avez connaissance de parcelles qui comportent ces arbustes en nombre suffisant, nous le signaler pour que nous puissions relayer l’information au PNR qui vous associera à son animation-formation « collectes de graines d’arbustes locaux » qui se déroulera en fin d’été - automne.